aller au menu principal - aller au contenu-texte - aller à la boite de recherche -

 Exporter au format PDF Envoyer la page à un(e) ami(e) | Imprimer cette page

Accueil | Affichage d'un document


Enluminures médiévales de la bibliothèque municipale de Cambrai

loupe
Evangéliaire - ms. 23, f. 33v - Cambrai - BM
© IRHT (CNRS) / Bibliothèque municipale de Cambrai / MCC
 
loupe
Evangiles - ms. 327, f. 156v - Cambrai - BM
© IRHT (CNRS) / Bibliothèque municipale de Cambrai / MCC
 
loupe
Vitae sanctorum - ms. 807, f. 3 - Cambrai - BM
© IRHT (CNRS) / Bibliothèque municipale de Cambrai / MCC

Une grande partie du fonds ancien (956 manuscrits) de la bibliothèque de Cambrai provient des confiscations révolutionnaires faites aux communautés religieuses très importantes dans la région (chapitre de la cathédrale de Cambrai, l'abbaye bénédictine de Saint Supulcre, l'abbaye cistercienne et l'abbaye de Fesmy) et aux émigrés de la région. Dons, legs, achats ont par la suite augmenté le fonds. Le Ministère de la Culture et de la Communication a numérisé pour l'instant 43 manuscrits enluminés de la bibliothèque dans le cadre de la campagne de numérisation.

Le fonds ancien de Cambrai est important avec des ouvrages pouvant remonter jusqu'au VIIe siècle. Nous trouvons de magnifiques enluminures avec un Evangéliare du IXe siècle, des "Décrétales" de Grégoire IX du XIIIe siècle ou un graduel du XVIe siècle exécuté pour l'évêque Robert de Croÿ.

Nous devons citer en provenance de l'abbaye bénédictine du Saint Sépulcre, les "Moralia" de Saint Grégoire (IXe siècle), l'homéliaire exécuté par Rainier, moine miniaturiste du Cateau vers 1159, ou un très beau livre de prière décoré de somptueuses miniatures et de nombreuses figures grotesques, témoignage remarquable du talent des enlumineurs du XIVe siècle.

En provenance de l'abbaye augustinienne de Saint-Aubert et de la collégiale de Saint Géry, nous trouvons à nouveau nombre d'ouvrages religieux, avec par exemple deux Apocalypses du IX et XIVe siècle.

Le fonds ancien de Cambrai possède aussi des ouvrages profanes comme une belle collection de manuscrits musicaux, avec le bel exemple d'un "Recueil d'Airs profanes et sacrés", du XVIe siècle, où l'originalité des dessins coloriés, exécutés avec humour et fantaisie en font une oeuvre d'art.

État du projet
Fonds numérisé
Année de dépôt du projet
2000
Condition de diffusion
La reproduction des documents (sous forme papier, microfilm, photo, cd) est assurée par l'Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT). Toute reproduction à des fins d’utilisation publique est soumise à l'autorisation préalable de la bibliothèque qui conserve le manuscrit. Conditions : http://www.irht.cnrs.fr/ressources/serv_repro.htm
Financement

Plan de numérisation du ministère de la culture (en : 2000)

Autre financement du ministère de la culture (en : 2000)

 
Informations techniques
  • Nombre d'images : 853 vues
  • Modalité de la numérisation : Indirecte. Phototype positif transparent couleur
  • Types de documents numériques : Image fixe (JPEG/JFIF, TIFF)
  • Prestataire de numérisation : externe
Base de données associée

La base Initiale de l’Institut de Recherche et d'Histoire des Textes (IRHT)

· répertorie plus de 8 000 manuscrits enluminés.

· décrit les manuscrits dans plus de 5 000 notices (cote, auteur, titre, type de texte, date, origine, possesseur, typologie du décor, bibliographie...).

· décrit des éléments de la décoration des manuscrits dans plus de 70 000 notices (sujet, mot clé, contexte).

· répertorie plus de 800 possesseurs.

La base Initiale alimente les bases Enluminures et Liber Floridus.

Standards utilisés :
  • Thésaurus François Garnier
 
Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées Aquitaine Poitou-Charentes Pays de la Loire Bretagne Basse-Normandie Haute-Normandie Picardie Nord-Pas-de-Calais Île-de-France Champagne-Ardenne Lorraine Alsace Franche-Comté Bourgogne Centre Limousin Auvergne Rhône-Alpes Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse