aller au menu principal - aller au contenu-texte - aller à la boite de recherche -

 Exporter au format PDF Envoyer la page à un(e) ami(e) | Imprimer cette page

Accueil | Document associé à l'image aléatoire


Enluminures médiévales de la bibliothèque municipale d'Arras

loupe
Evangiles - ms. 53, f. 40 - Arras - BM
© IRHT (CNRS) / Bibliothèque municipale d'Arras / MCC
 
loupe
Recueil de logique - ms. 224, f. 94v - Arras - BM
© IRHT (CNRS) / Bibliothèque municipale d'Arras / MCC
 
loupe
Bible glosée (partie de) - ms. 1004, f. 4 - Arras - BM
© IRHT (CNRS) / Bibliothèque municipale d'Arras / MCC

Une grande partie des 1032 manuscrits de la bibliothèque d'Arras provient de l'abbaye Saint-Vaast, mais aussi de diverses communautés religieuses de la région comme l'ancienne abbaye de Mont-saint-Eloi ou de la cathédrale d'Arras.

47 manuscrits enluminés sont numérisés, dans le cadre de la campagne de numérisation menée par le Ministère de la Culture et de la Communication, 1566 vues d'enluminures vont pouvoir être consultables à distance.

Les manuscrits remontent pour le plus ancien au VIIIe siècle allant jusqu'au XVIe siècle. Nous trouvons ainsi les décisions du concile aux lettres capitales ornées de style mérovingien du VIIIe siècle. Il faut mentionner ensuite l'évangéliaire de Saint-Vaast du IXe siècle, richement décoré à la mode mérovingienne, de même que la grande Bible en trois volumes dite "Bible de Saint-Vaast" (XIe siècle), des pages entières sont décorées dans un style carolingien mais fortement influencé par les manuscrits anglo-saxons.

La bibliothèque possède également, avec le "Chansonnier d'Arras", un témoignage éminent de la vie littéraire en Artois au milieu du Moyen-Age (1278), avec un portrait du trouvère arrageois Adam de la Halle ainsi que les textes et partitions de ses chansons.

On peut enfin citer pour le plus remarquable, le Recueil de portraits qui contient 280 portraits au crayon ou à la sanguine, des membres de familles royales et nobles d'Europe, ainsi que certaines grandes figures du XVIe siècle.

État du projet
Fonds numérisé
Année de dépôt du projet
2000
Condition de diffusion
La reproduction des documents (sous forme papier, microfilm, photo, cd) est assurée par l'Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT). Toute reproduction à des fins d’utilisation publique est soumise à l'autorisation préalable de la bibliothèque qui conserve le manuscrit. Conditions : http://www.irht.cnrs.fr/ressources/serv_repro.htm
Financement

Plan de numérisation du ministère de la culture (en : 2000)

Autre financement du ministère de la culture (en : 2000)

 
Informations techniques
  • Nombre d'images : 1566 vues
  • Modalité de la numérisation : Indirecte. Phototype positif transparent couleur
  • Types de documents numériques : Image fixe (JPEG/JFIF, TIFF)
  • Prestataire de numérisation : externe
Base de données associée

La base Initiale de l’Institut de Recherche et d'Histoire des Textes (IRHT)

· répertorie plus de 8 000 manuscrits enluminés.

· décrit les manuscrits dans plus de 5 000 notices (cote, auteur, titre, type de texte, date, origine, possesseur, typologie du décor, bibliographie...).

· décrit des éléments de la décoration des manuscrits dans plus de 70 000 notices (sujet, mot clé, contexte).

· répertorie plus de 800 possesseurs.

La base Initiale alimente les bases Enluminures et Liber Floridus.

Standards utilisés :
  • Thésaurus François Garnier
 
Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées Aquitaine Poitou-Charentes Pays de la Loire Bretagne Basse-Normandie Haute-Normandie Picardie Nord-Pas-de-Calais Île-de-France Champagne-Ardenne Lorraine Alsace Franche-Comté Bourgogne Centre Limousin Auvergne Rhône-Alpes Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse